logo-vibrance.png

articles...

chamanisme

154272350_s.jpg

Le chamanisme... ah quel sujet délicat! Entre ce que l'on a lu, ce que l'on a vu, ce que l'on imagine, ce que l'on a entendu, ce qui nous fait peur et ce qui nous attire, difficile d'y voir clair! Les images de chamans traditionnels en transe avec leur tenue animale et sauvage, leur tambour, leurs yeux retournés et leur danse énigmatique ne provoquent pas la même sensation en nous que les chamans celtes d'essence druidique, souvent vêtus de blanc, plus posés, ni même les chamans modernes qu'on reconnait parfois à leur tambour, leur plume ou leurs dialogues subtils avec le Vivant sous toutes ses formes... 

Comme il y a plusieurs manières de pratiquer la médecine, ou le sport, il y a plusieurs manières de pratiquer le chamanisme, selon son origine, la tradition, son parcours de vie,  ses talents, etc... Et comme la médecine ou le sport, nous pouvons donner une définition globale qui ensuite va se manifester de manière diverse dans la matière, selon son domaine propre. Je vais tenter de donner ma vision du chamanisme à partir de tout ce que j'ai lu, vu, entendu, pratiqué, ressenti, vécu, intégré, transmis... Comme tout sujet qui prend en compte l'invisible, le subtil, le chamanisme ne peut être saisi par le seul mental intellectuel qui n'a pas accès au monde non matière. Notre mental ne peut que entrevoir ce qui se vit au-delà des sens matière. Pour appréhender le chamanisme, il faut passer au-delà du mental contrôlant qui veut comprendre avec l'intellect, il faut ouvrir ses sens non-matière et oser s'abandonner dans le temps du rêve, à partir du cerveau gauche intuitif, dans cet espace-temps qui n'est pas défini par le tic-tac linéaire de l'horloge. Il faut plonger dans le terrier du lapin avec Alice, et laisser venir à soi les images, les sons, les sensations qui semblent irréels, impossibles à ceux qui restent à la surface, dans le connu des conditionnements et des règles du monde visible, tangible, explicable par nos sens matière et notre raison.

Le monde des esprits

Il est dit que le chaman est un médiateur entre les humains et les esprits. Oulà... déjà là... les esprits! AAAAH! De nombreuses personnes vont alors voir des images de films d'horreurs, des fantômes ou des âmes errantes qui stagnent dans l'invisible. Que veulent-ils? on ne peut ni les voir, ni les toucher, ni les sentir mais parfois, une sensation nous indique que quelque chose se passe dans l'invisible... Comme nous ne savons alors que faire, nous prenons peur... Sans explication, le mental se charge de nous protéger en nous envoyant depuis sa banque de données toutes les images, les mémoires, les souvenirs, les émotions qu'il a mémorisés! ATTENTION DANGER! Et si au lieu d'écouter ces mémoires et de fuir, on se posait et on écoutait une autre histoire que celle du mental? Imagine que tu t'assois avec un grand-père ou une grand-mère sage, d'une peuplade chamanique, qui vient te raconter le monde des esprits. Il/elle est habillé-e tout à fait normalement, et te parle d'humain à humain, avec amour, chaleur dans la voix, et des yeux pétillants qui te donnent une infinie confiance. Tu es en sécurité. Tout va bien. Et si les esprits se montrent, au moins il/elle saura s'entretenir avec eux et ils ne te feront aucun mal! Sourire. 

"On nomme "esprit" tout ce qui n'est pas matière tangible... Tout ce qui est vibration vivante et non perceptible par les sens communs. Le chamanisme prend en compte 3 mondes: le monde du dessous, le monde du milieu et le monde d'en haut. Pense à un arbre... Il a des racines qui vont sous la terre, le monde du dessous. Il a un tronc qui s'élève de la terre vers le ciel, le monde du milieu. Il a des branches qui s'élancent vers le ciel, le monde d'en haut. Il est l'axe, le pilier, le pont entre ces 3 mondes. Imagine maintenant un arbre qui n'aurait ni conscience de ses racines, ni de ses branches. Il ne serait qu'un tronc... Sans ses racines, il aurait de la peine à tenir debout et serait assurément balloté de tous côtés dans les tempêtes! Il chercherait alors à s'accrocher afin de trouver un équilibre et d'éviter de tomber. Il créerait peut-être des sortes de lianes depuis son tronc pour s'attacher à d'autres troncs, à des maisons, des montagnes, pour se sentir un peu plus en sécurité. Ces troncs seraient alors enchaînés les uns aux autres, le mouvement des uns se répercutant sur les autres. Il en voudrait aux autres de ces mouvements venant le secouer! Sans ses branches, il n'aurait pas de feuilles, ni de fleurs, ni de fruits au-dessus de lui! Pas de vie, pas de gaieté, pas de sens à sa vie! Il tournerait alors probablement dans des sentiments de colère, de désespoir, d'incompréhension, de vide intérieur... et chercherait à combler ce vide par toutes sortes d'activités...

 

Le grand-père ou la grand-mère sage prend alors un temps de silence, remet une bûche sur le feu, en marmonnant quelque phrase énigmatique avec un mouvement tout aussi énigmatique.... Il/elle se retourne alors vers toi et te regarde avec un sourire montrant des dents clairsemées et des yeux plein de malice. 

Le monde d'en bas

"De par ses racines, l'arbre accepte d'être incarné dans le monde matière. Elles sont son ancrage, sa stabilité. Il prend sa place sans se poser de questions. Il sait que sa mère la Terre est heureuse de l'accueillir tel qu'il est, en son sein, et de le nourrir de son énergie de vie. A travers ses racines, l'arbre puise l'eau de vie et la fait monter jusqu'à ses branches. Au printemps, il reçoit le feu de la vie qui lui permet de faire éclore des bourgeons se transformant en fleurs puis en fruits durant l'été. En automne, l'énergie de vie se retire vers les racines pour ne pas être gelée durant l'hiver.... C'est le cycle de la vie, des saisons... Vie-mort-vie-Renaissance...

 

Le monde du dessous est le monde de l'hiver, le temps de la régénération, de la putréfaction des matières premières. C'est le temps alchimique de la décomposition, du deuil, du repos. Les esprits du monde du dessous sont les animaux totems gardiens de nos cheminements intérieurs, de nos processus de maturation, mais aussi les ancêtres, les gardiens de la connaissance des civilisations passées, les guérisseurs et les guérisseuses, les chamans et les prêtresses, les sorciers et les sorcières. Tout ce qui n'est pas réglé dans nos vies stagnent dans le monde du dessous de notre inconscient. Nos enfers intérieurs, avec nos monstres, nos peurs, nos doutes, nos illusions, nos émotions refoulées... Voyager dans le monde du dessous nous permet d'aller libérer nos mémoires, nos démons et de retrouver la lumière de notre Essence divine. Les esprits-alliés nous aident pendant ce voyage. Le chaman peut voyager dans ces mondes souterrains avec aisance. Il connaît les clés, les gestes, les mots qui lui permettent de traverser en toute sécurité. Il accompagne ainsi les humains qui n'ont pas appris à voyager dans ces contrées et les aide à libérer leurs traumas. Ces voyages sont comme des rêves... tu te laisses emporter et tu rêves, tu vis des aventures comme dans un film, tu es l'explorateur qui découvre des talents cachés durant sa quête de libération! Pendant tes rêves nocturnes d'ailleurs, c'est bien souvent le monde d'en dessous qui vient te bousculer! Sourire..."

 

Ton interlocuteur se met alors à chantonner. Ces sons entrent en toi comme s'ils venaient parler directement à tes tissus, tes organes, tes mémoires... Tu ressens peut-être des frissons, des sensations étranges, une petite douleur à un endroit du corps... Mais tu n'as pas peur... car tu sens que ces sons sont bienveillants... 

Le monde du milieu

"Le monde du milieu a un aspect visible et un aspect invisible. Entre les deux, le voile que seules les personnes sensibles (la partie chamans de chaque être humain) peuvent percevoir. Les esprits des arbres, des plantes, des pierres, du petit peuple, des éléments et des élémentaux. Le chaman communique avec tous ces êtres, vivant de l'autre côté du voile. Les humains sont censés être les gardiens de toute cette biodiversité. Or ils la détruisent car ils n'ont pas conscience des esprits de la nature, que la nature est vivante, consciente et qu'il peut communiquer avec elle, qu'elle est la mémoire de vie, la garante des codes divins dans la matière..."

Tu as l'impression à ce moment-là qu'un courant d'air te traverse. Le/la chaman éclate de rire et te fais une tape dans le dos amicalement. Tu entends une sorte de mélodie, un tintement de clochettes accompagné d'un cri de chouette... Malgré la peur, tu te sens en totale sécurité en ce lieu magique où le feu, la terre, les arbres, les animaux, le vent sont bel et bien vivants... 

Le monde d'en haut

"Le monde du dessus est le monde des anges, des archanges, des maîtres ascensionnels, des déités et de tous les êtres de lumière non incarnés. Ces esprits nous guident sur notre chemin d'évolution spirituelle au coeur de la matière. Quand nos branchent se nourrissent à l'étoile de notre essence, au soleil de notre cosmos intérieur, alors nous pouvons nous nourrir de l'énergie de vie de notre vibration lumière, totalement pure et éternelle, elle-même connectée au Grand Esprit, le Dieu/Déesse Un-e, la Source de toute création, qui anime chaque parcelle de chaque atome de tout être incarné, humain, animal, végétal, minéral, visible et invisible. Quand l'arbre n'est pas dans sa verticalité, que ses racines et ses branches ne se nourrissent pas à l'énergie vivante de la Terre et du Ciel, que ses ponts d'énergie sont vides, éteints, ou tournant dans le mauvais sens, qu'il est déconnecté du Vivant, tournant en rond dans ses pensées limitantes, submergé par ses émotions inconscientes, alors il est perdu au coeur de l'illusion, du brouillard de la conscience. Et il a souvent besoin d'un guide l'aidant à retrouver la vision claire, la clairvoyance, le discernement, mais aussi la clairsentience, la clairaudiance, afin de percevoir au-travers de ce brouillard... et de ramener la lumière en lui, et avec elle la Joie, l'Amour, la Grâce, la Légèreté, la Paix, l'Abondance... Alors l'arbre redevient vivant et conscient de la magie de la Vie et du Vivant à travers lui! "

En résumé

Le chaman est pour moi un être qui a la capacité de voyager dans tous ces mondes et de voir, sentir, percevoir, capter ce qui se joue dans l'invisible. Il peut plonger dans le corps physique, dans le corps émotionnel, dans le corps mental et spirituel, il peut voyager dans le karma, dans le transgénérationnel, dans le tissu groupal d'une famille, d'un groupe, d'une communauté, dans les mondes intra et extra-terrestres, dans les mondes parallèles... Il plonge au coeur du vivant, du subtil et à l'aide de tous ses alliés dans le monde du dessous, du milieu et du dessus, il est un médecin quantique dans l'invisible, un guérisseur, un passeur d'âme... Il utilise ses dons, ses talents, ses perceptions au service de la Vie en libérant les traumas, en transmutant le lourd en léger, en délogeant des blocages etc... C'est comme voyager dans un rêve qui dévoilent ses secrets au gré de sa conscience qui éclaire les ombres, ce qui est caché, ce qui fait mal... Il traite tout ce qui est invisible pour la médecine traditionnelle... et permet à l'énergie de circuler à nouveau et à la Vie de retrouver le chemin de la guérison, à l'âme de retrouver la Maison... Il peut utiliser un tambour, des instruments, sa voix, les rots, faire danser ses mains, ou simplement oeuvrer avec sa conscience, ça dépend des talents de chacun, et ça dépend des situations! Il sait comment revenir sur Terre dans son corps matière et ne pas se perdre dans ces mondes. Il est à la fois sur Terre et à la fois en voyage à travers les voiles du visible. Nous avons tous une partie chamane en nous! Certains la développent plus que d'autres selon leur mission de vie! Ceux qui ont déjà été chaman dans d'autres vies peuvent réactiver ces mémoires et laisser le Vivant oeuvrer à travers eux! Il y aurait tant à dire sur ces voyages... peut-être un jour j'en relaterai certains... pourquoi pas... 

La roue de médecine

Imagine au centre cet arbre qui relie la terre et le ciel. Autour de lui, les 4 directions, les 4 saisons, qui tournent année après année. L'arbre est au centre et se laisse guider par l'énergie des saisons, sans vouloir rester toute l'année dans une seule saison. Il sait que chaque saison a son enseignement, sa valeur. Il est calme, centré, serein, au centre de sa Roue. Quand il y a des tempêtes, il fait confiance en ses guides, et se laisse transporter dans les phases initiatiques qui l'amènent toujours plus proche de l'être divin qu'il est au coeur de la matière. Relié aux directions, aux gardiens, aux esprits, au monde d'en bas, au monde d'en haut, et au monde du milieu, il est au coeur de son être, dans son coeur, au coeur du coeur de son coeur, au centre de sa croix verticale (terre-ciel) et horizontale (lui-le monde du milieu), au centre de sa Roue et se laisse porter par la grâce du vivant, par l'intelligence de la Vie à travers lui!